Ni les difficultés d’organisation liées à la pandémie, ni le port du masque de rigueur n’ont eu raison de la convivialité des deux ateliers d’échange organisés par Inrae Riverly, l’UMR G-EAU et le Lisode la semaine passée, le premier à Grézieu le Marché dans les monts du Lyonnais et le second à Saint Jean d’Ardières dans le Beaujolais. Sciences socio-anthropologiques, sciences participatives et modélisation spatialisée des transferts à l’échelle du bassin versant ont été mobilisées afin de construire, avec les acteurs de chaque territoire, des outils d’aide à la concertation pour mieux concilier agriculture, paysages et qualité de l’eau. Ces travaux sont menés dans le cadre des projets SPIRIT (programme recherche Ecophyto) et Dialectic (Pack Ambition recherche de la Région AURA) pilotés par Riverly et démarrés en 2020. Les échanges ont permis de collecter de précieuses informations, indispensables pour la validation des hypothèses des chercheurs. Les opérationnels des deux sites d’étude ont, quant à eux, commencé à se projeter sur des cas d’application concrète, au sein de leur structure, des outils développés. L’exploration collective, raisonnée à l’échelle du bassin versant, de scénarios d’évolution des pratiques agricoles et des infrastructures agroécologiques est prévue d’ici la fin de l’année, en espérant des conditions sanitaires plus favorables.

Ateliers d’échange dans la Gimond et le Beaujolais